Pierre-Marcel Favre : parcours personnel


Matin dimanche   26.02.04

Grande Bretagne, une décolonisation exemplaire ?

Il est de bon ton de prétendre que les Britanniques auraient brillamment réussi à décoloniser leur Empire, là où les Français n’auraient pas su s’y prendre.

Est-ce vrai? Absolument pas. Certes, la Côte d’Ivoire est un terrible échec après avoir été une belle réalisation. La Guinée-Conakry est dans une situation lamentable, mais est-ce la faute à de Gaulle  ou à Sékou Touré?

Le Nigeria a vécu, à l’époque, la terrible guerre du Biafra. Actuellement, une partie du pays est sous contrôle de la guérilla des Ijaw, dans le delta du Niger, et la majorité des 120 millions de Nigérians vivent avec 1 dollar par jour, alors que ce pays regorge de pétrole. Enfin les islamistes viennent de brûler onze églises chrétiennes, ce 19 février, à Maiduguri, la capitale de l’Etat de Borno, dans le nord du Nigéria…

Et de leur côté, la Sierra Léone, l’Ouganda, la Tanzanie, le Sri Lanka, etc, sont-ils des succès à l’actif des Anglais?

La décolonisation de l’Inde, plus ou moins négociée et non pas obtenue par une guerre d’indépendance, est souvent citée en exemple. Les Britanniques auraient réussi à se retirer sans livrer le pays aux violences intestines. On devrait, en réalité, se rappeler la désastreuse partition du pays,donnant naissance au Pakistan, avec les problèmes non résolus, entre autres, du Cachmire, et surtout, avec la présence d’une communauté musulmane de 120 millions de personnes en Inde. Qu’on se souvienne que Ghandi s’était opposé au tracé arbitraire de frontières, avant de devoir se résoudre à l’accepter sous la pression de Lord Mountbatten. Tout cela sans parler de la création de la véritable enclave de misère qu’est le Bangladesh.

Et que dire de ce système de découpage d’un pays, dès qu’il y a du pétrole, afin d’en faire une entité à part pour mieux la contrôler ? L’exemple de Brunei, le richissime sultanat, est éclatant. La Malaisie est composée d’une douzaine de régions avec un sultan ou un rajja. Les Britanniques en ont extrait Brunei pour le constituer en Etat indépendant et non pas, comme par hasard, les autres principautés…

Quant au Koweit, tous les historiens sérieux admettent qu’il a été séparé de l’Irak pour des raisons purement pétrolières. Une carte géographique élémentaire montre l’enclave créée, artificiellement, engendrant ainsi de toutes pièces les conflits, d’abord de frontières, ensuite de guerre avec l’Irak.

Lorsqu’on fait un tour du monde des anciens territoires britanniques, on ne peut plus défendre la thèse d’une harmonie installée par les Anglais, (alors que les Français auraient échoué). Sauf, bien sûr, à considérer que l’Australie et les Etats-Unis sont une colonisation à succès, puisque les indigènes, “les Indiens“ et les Aborigènes ont été presque totalement massacrés…



Réagir à cet article