Pierre-Marcel Favre : parcours personnel


Matin dimanche   9 octobre 2005

VIVE LA TELE

Retour d’Alger. Le pays revient de très loin. Qui se rappelle que, de 1992 à l’an 2000, bien avant les attentats de New York, le 11 septembre 2001, le terrorisme musulman extrémiste y fit 150'000 mort! A commencer par des intellectuels, des journalistes, des étrangers, des femmes et des enfants, tués la plupart du temps à l’arme blanche.

Aujourd’hui, l’Algérie respire, revit. On découvre, partout, des immenses chantiers, de logements, de chemins de fer, de métro, de routes, etc.

Les rues sont animées. Les femmes peuvent à nouveau sortir, alors qu’elles étaient destinées à être opprimées. La jeunesse a soif de connaissances. La culture se développe: elle est représentée par une ministre, intelligente, active, féministe. Le parc automobile se renouvelle. Il aurait même triplé en quatre ans! Ce qui provoque évidemment des embouteillages monstrueux. (Et l’essence - cela ferait rêver les Européens - est à 30 centimes le litre !) La considérable augmentation du prix du pétrole est passée par là. Si elle pénalise le reste du monde, elle permet à l’Algérie (et aux autres producteurs) d’engranger des milliards de dollars. Ces moyens considérables semblent investis intelligemment, longtemps après les errements «socialistes» des débuts de l’indépendance. L’agriculture est devenue une priorité, tout comme les infrastructures.

Et n’oublions pas qu'Alger, à moins de 1h30 de vol, se trouve plus près de nous que Lisbonne, Dublin, Glasgow, Brindisi, Copenhague ou Athènes. Le pays n’a pas que le Sahara, mais aussi mille merveilles à découvrir, comme, entre autres, le site romain de Tipaza. Le tourisme finira par se développer.

Enfin, pour nous francophones, quel plaisir de constater que, après plusieurs tentatives d’arabisation forcée par le passé, le français est revenu en force. Comment? Grâce à la télévision! En effet, les Algériens sont friands des sept chaînes françaises qu’ils voient via leur satellite. Et une dizaine de quotidiens en français en présentent, entre autres, les programmes (El Watan, Liberté, la Dépêche, la Nouvelle République, le Courrier, le Soir Horizon, le Quotidien, l’Expression El Moudjahid, La Tribune, Le Maghreb, etc !). Des journaux vifs de ton, souvent très critiques: comme nous n’avons plus l’habitude d’en lire en Europe.



Réagir à cet article